En 2050, on estime que plus de la moitié de la population mondiale pourrait être myope, soit près de 5 milliards de personnes! Voici quels sont les enjeux de cette explosion de la myopie.

Qu’est-ce que la myopie?

La myopie est le défaut de la vision le plus répandu dans le monde. Les symptômes de la myopie sont les suivants:

  • Vision floue et imprécise au loin
  • L’asthénopie ou fatigue oculaire
  • Maux de tête (principalement en fin de journée)
  • Baisse de la vision lorsque la luminosité diminue (conduite de nuit)

La myopie est due à un œil trop long. L’œil étant trop long, l’image d’un objet regardé au loin se focalise avant d’atteindre la rétine. Au niveau de la rétine, là où l’image est perçue par les cellules nerveuses, l’image est floue.

La myopie se soigne-t-elle?

Malheureusement, la myopie ne se soigne pas. Il n’existe aucune option permettant de raccourcir l’œil. Bien entendu, une opération de l’œil au laser permet de supprimer le symptôme (vision floue), mais n’intervient en aucun cas sur la longueur de l’œil. Ce dernier est donc toujours trop long et, d’un point de vue physiologique, toujours myope.

Quels sont les facteurs d’apparition et de progression de la myopie?

La myopie commune – qui n’est pas dû à une pathologie congénitale – apparaît à l’âge scolaire. Plusieurs facteurs influent sur l’apparition puis la progression de la myopie. Les recherches actuelles évoquent les facteurs suivants:

  • La génétique: lorsque un ou les deux parents sont myopes, la probabilité de développer une myopie augmente chez l’enfant. Le degré de myopie des parents renforce ce facteur.
  • Les activités en vision de près: le temps passé à pratiquer des activités en vision de près et quel que soit le support (numérique ou non).
  • Le manque d’exposition à la lumière du jour: passer du temps en extérieur est un facteur protecteur de la myopie.

Vous trouverez plus de détails sur les causes et les facteurs de risques sur cette page du Dr Gatinel.

Pourquoi la myopie s’aggrave-t-elle?

Sous l’influence des facteurs cités au chapitre précédent, l’œil s’allonge excessivement et induit ainsi une augmentation de la myopie. On parle d’augmentation de la longueur axiale de l’œil. Cette élongation de l’œil est responsable de l’augmentation des facteurs de risques liés à de nombreuses pathologies de l’œil lorsque l’on souffre de myopie forte (supérieure à -6.00 dioptries).

Il existe des moyens efficaces permettant de freiner l’aggravation de la myopie que vous trouverez ci-dessous.

Quels sont les degrés de myopie?

La myopie peut être classée selon la puissance des verres de lunettes nécessaire pour corriger le défaut visuel. Cette classification arbitraire est la suivante:

  • <-3.00 dioptries: myopie faible (environ 1/3 des myopes)
  • entre -3.00 et -6.00 dioptries: myopie moyenne (2/3 des myopes)
  • >-6.00 dioptries: myopie forte (5% des myopes)

Comment freiner la progression de la myopie ?

Lorsque la progression de la myopie est la plus forte, lors de la croissance, il est possible de la freiner. Nous intervenons donc chez les jeunes en âge de croissance en proposant des solutions efficaces entravant sa progression. Le choix de l’option idéale est effectué en concertation entre la ou le jeune myope, les parents et l’optométriste.

L’orthokératologie

L’orthokératologie ou ortho-k est une technique moderne non chirurgicale permettant de remodeler la courbure de la cornée durant la nuit à l’aide de lentilles de contact. Les lentilles sont retirées le matin et la vision est nette durant toute la journée.

Cette solution s’adresse plus particulièrement aux jeunes myopes dont la myopie est inférieure à -5.00 dioptries et dont l’astigmatisme est inférieur à -2.00 dioptries, selon les cas. Des études ont montré que la progression de la myopie peut être freinée de 60% en portant des lentilles d’orthokératologie.

La vision est nette sans moyen correcteur durant la journée, ce qui offre un confort sans égal pour les activités de loisir et le sport. Vous trouverez plus de détails sur notre page dédiée à l’orthokératologie.

Les verres de lunettes MiYOSMART

Le fabricant de verres ophtalmiques HOYA VISION CARE produit un verre de lunette innovant à la pointe de la technologie permettant de contrôler efficacement la progression de la myopie. Ce verre, appelé HOYA MiYOSMART VISION, permet de freiner la progression de la myopie d’en moyenne 59%.

HOYA MiYOSMART VISION comporte une zone centrale entourée d’une multitude de petites alvéoles intégrant la technologie D.I.M.S. Ce sont ces alvéoles qui créent un effet freinateur sur l’évolution de la myopie. L’aspect esthétique des verres n’est pas altéré tout comme la qualité de vision du porteur.

Cette solution est particulièrement adaptée aux myopes pour qui le port de lentilles de contact n’est pas une option idéale (myopie trop avancée, fort astigmatisme, crainte des lentilles, etc.). Vous trouverez plus de détails sur notre page dédiée aux verres de lunettes freinant la progression de la myopie.

Les lentilles souples multifocales

Lorsque l’orthokératologie ne s’applique pas (myopie trop avancée, fort astigmatisme, etc.) et que le souhait de s’affranchir des lunettes est présent, les lentilles souples multifocales sont une alternative intéressante. Il s’agit de lentilles souples réalisées sur mesure et développées spécifiquement dans le but de freiner la progression de la myopie.

L’efficacité de cette technique dans le ralentissement de la progression de la myopie est bonne bien qu’elle soit légèrement inférieure aux lentilles d’orthokératologie. Ces lentilles sont disponibles en renouvellement mensuel, trimestriel ou semestriel.

L’atropine

Les collyres d’atropine de faible concentration (0.01%) montrent un effet freinateur sur la progression de la myopie. Prescrits par certains ophtalmologues, ils peuvent s’avérer être un complément intéressant aux techniques précédemment citées lorsque la progression de la myopie est très forte.